Une CVthèque est une base de données de CV, utilisée par les recruteurs pour rechercher des CV en fonction de critères de recherche. Et oui, quand vous transmettez votre CV à une entreprise ou sur un site d’offres d’emploi, votre CV est scanné et les informations présentes sont analysées pour être triées.

Les recruteurs lisent beaucoup de CV, ils priorisent ceux qui ressortent en haut de la pile.

Comment fonctionne une CVthèque ?

Imaginez un moteur de recherche comme Google, qui permettrait aux recruteurs de trouver des CV parfaits pour chaque poste. C’est ce qu’essayent de faire les CVthèques.

Le but même de ces solutions de sourcing, repose sur la recherche de CV dans une base de données. Les entreprises peuvent alors rechercher avec des intitulés de poste, des compétences, des formations ou simplement des combinaisons de mots clés. Dès qu’un CV est pertinent, le recruteur écrit un email au candidat ou l’appelle sur son téléphone pour découvrir qui il est. C’est une bonne alternative à la candidature à l’offre d’emploi.

Les CVthèques comme TalentPicker s’appuient sur les mots clés et l’analyse de votre CV. Ainsi leur technologie lit chaque champ de votre CV, et même chaque mot, pour classer votre CV dans un secteur d’activité ou une pertinence par rapport à un métier. L’objectif est que le recruteur voit votre CV dès qu’il y a une correspondance entre votre expérience, vos compétences et ce que l’entreprise recherche par ailleurs.

Il existe plusieurs CVthèques comme CVEden, TalentPicker, APEC et même Pôle Emploi en dispose d’une.

La clé, c’est le mot clé !

Qui utilise une CVthèque ?

Les CVthèques sont utilisées par les recruteurs d’entreprises, les cabinets de recrutement et les agences d’intérim. Cela leur fait gagner un temps précieux à la lecture des CV et permet de vous suggérez des opportunités intéressantes. Les chasseurs de tête aussi en utilisent.

Généralement, les professionnels du recrutement n’utilisent pas une mais bien plusieurs CVthèques à la fois, pour multiplier les chances de trouver des CV pertinents, voire le fameux mouton à 5 pattes.

Comment tirer profit des CVthèques avec mon CV ?

La diffusion de votre CV en pleine période de recherche peut s’avérer être d’une grande utilité. Les entreprises qui ont des postes ouverts sont susceptibles de tomber sur votre CV et donc, de vous contacter directement par email ou par téléphone.

C’est pourquoi il est primordial que votre CV comporte vos informations de contact et qu’elles soient correctes. Autrement, un recruteur potentiellement intéressé n’arrivera jamais à entrer en contact avec vous, ce serait dommage.

Il existe quelques astuces pour maximiser le potentiel de votre CV sur les CVthèques. Voici nos meilleurs conseils :

  • Réalisez un CV sur un outil spécialisé CV en ligne, tel que CVDesignR. Les modèles sont très professionnels et pour la plupart gratuits. Mais ce qui fait l’avantage de CVDesignR, c’est aussi et surtout le format PDF que vous obtiendrez une fois votre CV créé : le texte de chaque section est lisible par les yeux des CVthèques et autres outils utilisés par les recruteurs, ce qui en facilite l’analyse et la compatibilité. D’ailleurs, si vous effectuez votre CV sur CVDesignR, vous aurez la possibilité de le déposer directement en CVthèque ;).
  • Détaillez vos expériences professionnelles en indiquant vos missions et objectifs. Utilisez des mots clés spécifiques, comme « travaux de réfection d’infrastructure en voirie ». Votre CV remontera sur des recherches avec les mots « travaux », « réfection », « infrastructure » et « voirie ». De quoi avoir un peu plus de visibilité
  • Indiquez un titre clair et complet sur votre CV : « Commercial automobile auprès des particuliers ». Toujours dans la même logique du point précédent.

Les CVthèques sont méconnues des candidats mais font partie des outils indispensables de beaucoup d’entreprises. Soyez toujours prêts à vous faire repérer par ce biais, c’est un bonus à votre recherche qui peut aboutir à un job !